Rechercher
  • Adeline

Alors que

Et voici nous voila touché, et nous atterrons paisiblement dans les immenses arbres de Terrebonne. Il me fait un petit câlin dans ses ailes avant de me dire : « agis bien, je reviendrais, c’est bien sûr. Allez va »

Mes yeux se ferment, et je prie. En fait, quand je fais ça, ça accélère l’écriture de mon écrit.

Rapidement et intensément, j’entends crier dans la brume. Un petit cri, au son lointain, se rapprochant vivement. Comme la peur n’évite pas le danger me répétais je inlassablement. Cette phrase me permettait de garder les yeux clos mais le danger sonnait effrayant et grandissant.

Et d’un coup et d’un seul, j’ouvre brutalement les yeux et que vois je ?

L’aigle était revenu, émettant un petit son bien morose. L’hiver peut être.

Comme lors de notre première rencontre, mon visage s’éclaire assez fière de le retrouver.

Alors je sors sur mon balcon assez rapidement, et vite, je grimpe sur le pelage de son dos.

Et paisiblement, nous montons paisiblement effectuant un beau décollage très paisible.

Alors ce grand pilote tourne la tête et crie : où allons-nous, en ce 13 janvier, charmante demoiselle?

« Cher Pilote, peux ton voyager à Prévost et aussi, passer par Westmount, avant de revenir à Terrebonne, dans ma résidence.’ Alors, il répond bien concentrer en nous faisant quitter notre rythme paisible de croisière, pour une accélération vive, mais très sécuritaire.

« Bien sûr, chère petite génie, en quelques petits vols on y sera.

Il me faut, juste le nom de la place, où je pourrais effectuer l’atterrissage. » m’avait -il annoncé assez fermement.

« Oui, j’aimerais aller chez Édith, la gentille, efficace, et disponible dame publiant mes deux livres. » Lui répondis je en m’accrochant de toutes mes forces à son pelage.

Mais pourrais je savoir où se trouve tes belles réflexions, la couleur de l’amour de Roger et James, ce grand black américain"

Bein ça alors me dis-je secrètement et assez fièrement, il a retenu, mes pensées et réflexions construites, revues et travaillées.

Ceci signifierait donc que pour chaque minute ou phrase dépensées lors de nos réunions, l’aigle était présent. Pardon chères honorables Dames. Ces longues minutes démontrant votre courage, votre patience et votre effic..

Et paf, l’aigle se tourne et me dit : « tu sembles leur en devoir beaucoup, charmante demoiselle. »

« Oh que oui, cher Pilote. Ma dette et mon respect pour elles deux sont, incommensurables. »

Alors, je ferme les yeux et profite de l’air, bien froid sur mon visage, et ferme les yeux.

L’aigle reprend en disant : « tu ne fais qu’ignorer poliment tes pensées et ta réflexion. Vas-y parles, s’il te plait. On arrive bientôt à Prévost, vas-y et fais-moi m’élever même si je ne peux aller plus haut.


Alors je prends une grande inspiration avant de commencer: « tu sais je voudrais te parler d’un petit modèle de reproduction prenant place à Emmaus church.

Il y Mélanie la dame anglaise, alors que son mari, Roger est un grand black. Ils formeront le couple L.

Suivi par Jane et James, l’Arabe. Ils forment la lettre O.

Et puis Colin sera avec une jolie dame berbère nommée Marie France seront représenté avec la lettre V.

Pour finir, Nicholas sera avec une blonde très blanche de peau avec les yeux bleus, nommée Églantine. Ils seront nommés E.

Tous ces gens, mon cher Pilote, se reproduirons ainsi pendant 20 générations.

Le grand aigle se tourne et me bouscule un peu en disant fièrement : « Okay, j’ai compris. Peut on conclure que si ce modèle se reproduisait lors de 20 générations, vous, chers humains auraient la même couleur? Et elle serait partout. Mais alors ta théorie des guerres, conflits et racisme ne sera plu plausible? »

Alors il me faut lui crier : « Bravo, cher Pilote, c’est cela, tu as tout compris. Ce grand bouleversement, vous concernera aussi, chers lecteurs. Il n’y aura qu’une couleur, alors elle ne pourra qu’être la bonne. »

Il semble bouche bée mais parviens à murmurer : « Qu’en pense ta gentille prof. Jane? »

Il m’a fallu lui crier fièrement : « hier, lors d’une réunion de prière, après l’exposition du modèle, elle a bisé le silence en disant fermement : « C’est le royaume de cieux. »

Alors que Prévost semblait apparaître, il me pose une dernière question : « Pourrais je venir avec toi, afin que nous puissions lancer ce message :


Mesdames, pleines de grâce, à chaque gentleman croisant votre chemin, laissez votre cœur choisir celui qu’il préfère, noir, berbère, asiatique ou blanc bec, peu doit lui importer. »


Et voici nous voila touché, et nous atterisons paisiblement dans les immenses arbres de Terrebonne. Il me fait un petit câlin dans ses aîles avant de me dire : « agis bien, je reviendrais, c’est bien sûr. Allez va »



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

C'était quelque chose

Très chers lecteurs, En cette matinée ensoleillée mais bien enneigée, il me faut vous écrire quelques mots pour résumé la journée d’hier, le 3 février 2021. Elle a commencé à 7h15, comme d’habitude, m

James and Roger were 13 years old.

This takes place while I was a counsellor at a Catholic vacation center in Quebec. In the children's group I had to supervise Roger and James. They were like the group's mascots. The two, despite thei

Tous les deux ont 13 ans

Ceci se déroule alors que j’étais animatrice dans un centre catholique de vacances au Québec. Dans le groupe d’enfants qu’il me fallait superviser, se trouvait Roger et James.. C’était un peu les mar

©2020 par fenêtre sur quelques anecdotes....